Le métier de photographe et de vidéaste professionnel est rendu de plus en plus difficile, par la banalisation de l'image d'une part ( nombre de personnes pensent que la retouche de photo s'apparente à 3 clics de filtre instagram), et par la vulgarisation de ce métier.

Ce n'est pas un mythe ! Il est arrivé à plusieurs reprises que l'annonce de mes tarifs conduisent un client potentiel à se rediriger vers un proche qui possède un téléphone qui " fait de bonnes photos", ou un.e jeune photographe qui se lance à des prix compétitifs, voir bénévole. Bien souvent, vous regrettez vos photos par la suite. Je ne jette clairement pas la pierre au jeune photographe qui souhaite se "faire la main", mais vous ne pourrez pas exiger un travail d'une qualité professionnelle à un prix moindre, ou nul.

J'ai donc décidé de vous expliquer pourquoi vous payez ce prix, et pourquoi il est important de passer par un professionnel de l'image.

1. Le matériel

Je travaille avec un boitier NIKON D750 d'une valeur de 2000 euros

Un lot d'objectif entièrement dédié aux mariages composés

d'un NIKON 70 - 200  AF-S f/2.8 d'une valeur de 2300 euros

d'un NIKON 24-70mm f/2.8E  AF-S f/2.8E d'une valeur de 2200 euros 

d'un NIKON 50mm AF-S f/1.4G d'une valeur de 480 euros

d'un drône DJI Mavic pro et ses accessoires d'une valeur de 1200 euros 

sans compter les accessoires, les sangles, les batteries supplémentaires, les cartes SD, le coût des logiciels de retouches que j'utilise, etc, etc...

2. L'expérience

En ce qui me concerne, j'ai fait mes armes dans la réalisation de vidéo de sport.  Et je crois bien que c'est ce qui m'a le plus appris en terme de gestion du stress, de gestion méthodique du temps et du matériel, et d'endurance. Car oui, il faut beaucoup d'endurance pour être en hypervigilance avec son appareil pendant plus de 10 heures sans s'arrêter ! D'autant que vous le verrez, j'ai tendance à courir partout en permanence.

Cette expérience compte. Elle permet de savoir exactement ce que l'on doit faire, et comment. De gérer les imprévus. De pallier à diverses problématiques incongrues. D'apprendre à travailler un positionnement humain, proche de vous.

Acquérir un style, un regard unique pour un jour qui n'existera qu'une seule fois dans votre histoire.

3. Je suis une personne très sympa

Et ça, ça n'a pas de prix.

4.Le travail de retouche et de réalisation

Lorsque le mariage se termine, je travaille environ 10 à 15 heures par jour pendant plusieurs jours sur vos photos et / ou votre vidéo.

La pré-sélection, les retouches photo par photo sur différents logiciels, les corrections plus minutieuses lorsque cela est nécessaire. Le montage qui raconte une histoire, la sélection des plans et des interviews, la musique qui vous correspond, etc, etc...

C'est un immense travail que je traite avec minutie et respect, et qui peut prendre entre 5 et 15 jours selon les formules que vous avez choisies.

5. Les taxes d'une entreprise

Un professionnel est très loin de mettre l'intégralité de ce que vous le payez dans sa poche. Mais c'est également une garantie de professionalisme, et de sécurité pour vous !